Un acousmonef nommé désir

Version française complète de l’article “An acousmonef named desire” paru dans le n° 24 de la revue Sonic Ideas du Centre Mexicain pour la musique et les Arts Sonores, sur une proposition de Luis Naón

Un acousmonef ?

Pour la création d’une œuvre acousmatique (je conserverai maintenant ce terme tout au long du texte), la néces- sité de disposer d’un ensemble d’enceintes dont la répartition spatiale soit cohérente avec celle qui est prévue pour son écoute publique est celle, prosaïque, de pouvoir entendre ce que l’on est entrain de faire avec un rendu qui soit suffisamment représentatif de la moyenne des situations envisagées pour en assurer l’identité.